RetourAccueil Idées et conseils Nos conseils sur les pendules carillons  La sonnerie d’une pendule, un repère temporel

La sonnerie d’une pendule, un repère temporel

Nos conseils sur les pendules carillons 27 août 2020

La sonnerie d’une pendule fait souvent l’effet d’une « madeleine de Proust » lorsqu’on l’entend. Elle nous rappelle nos souvenirs d’enfance ou ceux d’êtres chers. C’est la principale raison pour laquelle les pendules à sonnerie sont toujours aussi appréciées dans les foyers français. Il en existe de différentes sortes. Quelles sont les sonneries possibles pour une pendule ? Faisons un petit récapitulatif qui vous aidera à vous y retrouver et choisir la pendule à sonnerie qui vous conviendra dans votre quotidien.

La sonnerie Westminster

Il existe de nombreuses sonneries en horlogerie. La plus connue d’entre elles, reste la « sonnerie Westminster » qui rappelle le carillon de la célèbre abbaye du même nom.

Elle est présente dans les pendules sous sa forme pleine (c’est-à-dire en sonnerie complète) ou bien en sonnerie au 4/4. Cela signifie que tous les quarts d’heure, la partition est jouée en 4 parties, chaque partie étant sonnée à chaque quart. Arrivé à l’heure, la sonnerie est jouée en entier pour ensuite décompter les heures. Par exemple, à 4h, la pendule sonnera 4 coups. Ainsi, sans avoir à regarder le cadran, vous connaîtrez l’heure même d’une autre pièce de la maison. Certaines pendules sont également dotées d’un mouvement qui sonne Whittington ou St Mickael.

La sonnerie Bim-Bam ou décompte des heures

La sonnerie Bim-Bam désigne la sonnerie celle qui décompte les heures et sonne un coup à la demie. Lorsqu’il est 15h, la pendule sonne 3 coups. Lorsqu’il sera 15h30, le pendule sonnera un coup uniquement.

Les sonneries au passage

La sonnerie au passage prévient son « public » de l’heure qu’il est en sonnant un seul coup au passage de l’heure pleine. Quelque soit l’heure, la pendule sonnera toujours un coup (à 4h, un coup, à 5h, un coup également). En règle générale, cette sonnerie se fait sur une cloche ce qui donne un son très aigu.

La sonnerie d’un coucou

Le coucou a la particularité de davantage chanter que sonner. A l’heure pleine, l’oiseau sortira de son logement et fera « coucou » autant de fois qu’il faut pour correspondre à l’heure qu’il est. A 4 heures, l’oiseau chantera « coucou » 4 fois, à 5 heures, 5 fois. Si le coucou est doté d’un mouvement mécanique, le son sera émis via des soufflets (pièces en bois articulés sur une matière rigide ondulée telle un accordéon). Le mouvement fera pression sur ces soufflets pour comme un instrument à vent pour chanter « coucou » à toutes les heures. Si le coucou est à quartz, le coucou sonnera également à toutes les heures mais via un mouvement et un son électroniques.

La sonnerie sur gong

La plupart du temps présente dans les horloges comtoises, la sonnerie sur gong sonne des sons graves pour vous donner l’heure. Le gong retentit en même temps que la cloche pour émettre un son profond. Cette sonnerie sur gong apporte majestuosité et présence à la « pendule de parquet ». Le gong en forme de spirale est positionné sur la paroi du fond du mouvement cage fer, ce qui donne un effet de résonance à la sonnerie.

La sonnerie sur tringles

La sonnerie sur tringles se retrouve, la plupart du temps, dans les carillons mécaniques. Si le mouvement est apparent sur les côtés, vous verrez la tringlerie de différentes tailles descendre sur le côté du mouvement ou sous le cadran. Dans le cas des tringles plus courtes, la sonnerie qui retentira sera alors plus aiguë. Une pendule qui dispose d’une sonnerie sur tringles peut composer différentes mélodies. Sur le principe des rouleaux de boîtes à musique, la sonnerie jouera Westminster sur 4 tringles (4 notes) ou Ave Maria (6 tringles pour 6 notes de musique). En positionnant avec un levier manuel ce fameux rouleau d’une certaine façon, le mécanisme sonnera un air différent, et tout cela, de façon totalement mécanique ! Quelle prouesse technique !

Toutes ces pendules qui sonnent ont en règle générale un système permettant de couper la sonnerie la nuit (levier manuel à actionner, bouton d’arrêt de sonnerie). Pour ce qui est des sonneries mécaniques, il vous suffira de ne pas remonter le trou de sonnerie, situé le plus à droite sur le cadran.

Pour compléter notre article sur les sonneries de pendule, vous pourrez également consulter notre article sur les sonneries de réveil, qui ont aussi beaucoup de choses à dire !

Produits en lien avec l’article

Autres articles du meme sujet