Accueil Idées et conseils Pièce détachée d'horlogerie  Comment changer la suspension de son horloge mécanique ?

Comment changer la suspension de son horloge mécanique ?

Pièce détachée d'horlogerie 03 août 2022

Les horloges mécaniques à balancier ont besoin d’une pièce très fragile que l’on appelle suspension ou lamelle de suspension. Grâce à sa goupille insérée dans le trou du haut de la pièce, le balancier y est suspendu. Cette pièce aide à entretenir la bonne oscillation du balancier. La manipulation de la suspension est assez délicate. Lors de la pose, il ne faut ni la plier ni la tordre. Nous allons vous expliquer étape par étape, comment bien procéder pour le remplacement de votre suspension.

Un peu d’histoire sur les suspensions

Comme vous l’avez compris, la suspension est une pièce maîtresse de votre pendule, mais également fragile et se change assez souvent. Dans les premières horloges à balancier, la suspension était un simple bout de fil sur lequel était suspendu le balancier. Apres plusieurs années, les horlogers se sont aperçus qu’un simple fil avait l’inconvénient de se désagréger avec le temps. Ils ont finalement remplacé le simple fil par un fil de soie moins fragile et moins sensible à l’humidité et à la température.

Mais ce n’était toujours pas parfait. Après réflexion, les horlogers ont trouvé un assemblage de pièces en laiton et en acier, qui est la suspension que l’on connait aujourd’hui. Pourquoi ces 2 matières ont été choisies ? La problématique était de trouver un moyen de permettre au balancier une souplesse de mouvement tout en étant assez solide pour en supporter le poids. Les fines lamelles d'acier ont des propriétés de souplesse et le laiton est une matière très solide. Les 2 matières rassemblées répondent donc parfaitement à ce besoin.

Comment est fabriquée la suspension de votre horloge ?

Fabriquée de façon artisanale, une seule usine en Allemagne continue de fabriquer cette pièce délicate. Réalisée entièrement à la main et non à l’aide d'une machine, il peut y avoir des écarts au niveau des dimensions de quelques millimètres, qui n'auront aucune incidence sur le fonctionnement de la pièce.

Cette différence n’a en effet, pas d’importance ; on verra pourquoi au cours de cet article.

C’est une fine lamelle en acier prise en sandwich par deux morceaux de laiton. La lamelle mesure un dixième de millimètre d’épaisseur. Elle est souvent doublée pour garantir une meilleure résistance au poids du balancier et une meilleure oscillation du balancier. Les deux pièces en laiton sont indémontables puisqu’elles sont serties entre elles pour que la lamelle en acier ne bouge plus.

Une fois cet assemblage terminé, il faut percer 2 trous : un sur la pièce supérieure en laiton et un autre sur la partie inférieure.

  1. Le trou d’en haut est utilisé pour maintenir fermement la suspension à l’aide d’une goupille en acier (du diamètre du trou) à la potence qui se situe en général à l’arrière du mouvement (sauf pour les comtoises, il est à l’avant).
  2. Le trou du bas est simplement pourvu d’une goupille de la taille du trou (environ 1 mm). Il sert à suspendre le balancier ou la rallonge du balancier. Le balancier et la rallonge du balancier (en fonction du modèle) disposent d’un crochet.

Certaines suspensions sont livrées goupillées, d’autres sans goupilles. Pour plus de détails, se référer à la description du produit.

Comment choisir le bon modèle de suspension ?

On définit la dimension d'une suspension par la largeur, la hauteur et l'épaisseur de la pièce. Ceux sont ces 2 premières mesures qui vont nous intéresser.

La largeur n’agit pas sur le bon fonctionnement de la pendule. Vous pouvez donc choisir une largeur approchante sans aucun risque (quelques millimètres d'écart n'auront aucune incidence).

Pour la hauteur, s’il y a 1 ou 2 mm de différence par rapport à la suspension d'origine, ce n’est pas grave ! Vous pourrez compenser cette différence en jouant sur la longueur du balancier, explication plus bas.

Quant à l'épaisseur, celle-ci est standard : d'1 mm environ.

Comment procéder au changement de la suspension de son horloge ?

Pour changer votre suspension, il faut vous munir de certains petits outils indispensables à l’opération : une pince plate, une pince coupante et idéalement une pince brucelle (pour attraper les petites goupilles).

Lorsque vous devrez remplacer la suspension de votre horloge, plusieurs cas de figures peuvent se présenter :

  • La suspension est encore en place entière mais est cassée

C'est le cas le plus simple. Dans un premier temps, il suffit de démonter la partie supérieure en utilisant une pince pour sortir la goupille qui sert à tenir la suspension en place. Ensuite, il faut démonter ou déloger la partie basse de la suspension. 

Une fois que vous avez les 2 pièces en main, vous pouvez commencer par mesurer la largeur relativement facilement.

Puis, posez les 2 pièces cassées sur une feuille blanche côte à côte pour faciliter la mesure. Utiliser une règle pour mesurer au millimètre près.

  • Une partie de la suspension est encore en place, l’autre est manquante

Si vous êtes dans ce cas de figure, sortez la partie supérieure en sortant la goupille de maintien grâce à une pince. Vous pouvez déjà mesurer la largeur grâce à une règle ou un pied à coulisse.

Pour avoir une idée approximative de la hauteur de la suspension nécessaire à la remise en état de votre horloge, vous pouvez multiplier par 2 la hauteur de la partie que vous avez. 

Enfin reportez-vous sur notre site sur la page des suspensions pour trouver la dimension la plus proche. Si vous ne trouvez pas ou si vous avez un doute, contactez-nous par le biais de notre formulaire de contact en y joignant une photo de la suspension cassée. Nous nous ferons un plaisir de vous renseigner au mieux.

  • La suspension n’est pas du tout présente, il faut deviner la taille

Si votre suspension est inexistante, vous pouvez  nous envoyer plusieurs photos de votre mouvement en faisant attention de montrer le porte suspension. Notre expert horloger répondra à toutes vos questions.

Si la suspension n'est pas exactement à la dimension souhaitée, que faire ?

Comme indiqué plus haut, il arrive que la suspension reçue n'est pas exactement de la bonne hauteur. Pas de panique !!!

Du fait que la fabrication de ces suspensions soit artisanale, les dimensions sont difficilement respectées. 2 cas peuvent se présenter. Nous allons vous donner la technique que nous utilisons quotidiennement à l'atelier pour palier à cela.

  1. Si la suspension reçue est plus courte que l'originale

    Dans un première temps, cette suspension aura comme effet de faire avancer votre pendule et c'est tout à fait normal. La longueur active du balancier (longueur du balancier + longueur de la suspension) est plus courte. Le balancier oscillera plus vite, la pendule avancera. 

    Sous la lentille de votre balancier, vous avez un petit écrou. Il suffit de dévisser cet écrou, vous allongez la longueur active et donc le balancier oscillera plus lentement, la pendule aura tendance à retarder. 

  2. Si la suspension reçue est plus longue que l'originale

Dans ce cas, la pendule aura tendance à retarder, et là aussi, c'est normal. Puisque la longueur active du balancier (longueur du balancier + longueur de la suspension) est plus longue, le balancier oscillera plus lentement, la pendule retardera. 

Sous la lentille de votre balancier, vous avez un petit écrou. Cette fois-ci, si vous vissez, vous raccourcissez la longueur active et donc le balancier oscillera plus vite, la pendule aura tendance à avancer. 

Comment faire le réglage de sa pendule après le changement de suspension ?

Pour faire ce réglage d'avance / retard, il faut procéder par tâtonnement mais tout en étant organisé.

Si votre pendule retarde, nous vous conseillons de visser d'un tour par semaine pour avoir toujours la même base de référence. Prenez par exemple le dimanche, le jour où vous devez remonter votre pendule pour faire les réglages. C'est à ce moment là que vous visserez d'un tour. La semaine d'après, toujours au moment du remontage, vous voyez si le tour d'écrou que vous avez ajouté à un effet et surtout combien de minutes cela vous a fait gagner. Si la pendule retarde toujours vissez encore 1 tour et ainsi de suite, jusqu'au réglage parfait.

Produits en lien avec l’article

Autres articles du meme sujet